Exporter la page au format Open Document

ROC & ROM: La simplicité à toute épreuve

Reduced Order of Complexity & Reduced Order of Model

Actes complets

Jeudi 23 octobre 2014 Amphithéâtre Becquerel, Ecole Polytechnique, Palaiseau.

Coordination scientifique :

  • Christophe Calvin (CEA/DEN)
  • Thiên-Hiêp Lê (ONERA/DSNA)
  • Christian Tenaud (CNRS/LIMSI)
  • Philippe d'Anfray (CEA)

Introduction

La saison 2014 a été initialisée par une conférence sur les équations de Navier-Stokes, la première d'un cycle de 3 conférences, qui se terminera par “Accréditation de la R & D”, en interpolant par “Reduced Order of Complexity & Reduced Order of Model”, ROC & ROM, objet du présent séminaire.

La résolution numérique des équations de Navier-Stokes est un exemple de complexité, et constitue à ce jour “du Lourd”, et ce malgré les progrès exponentiels du HPC, mobilisant ainsi les ressources informatiques du monde entier, de GENCI et de PRACE, pour ce qui est des acteurs de proximité.

La complexité, abordée de manière réductionniste, selon Descartes, ou de manière holistique, selon Smuts, est présente dans la vraie vie et constitue un des défis sociétal, à l'horizon 2020.

Y a-t-il un pilote dans l'avion?

Y a-t-il un pilote dans l'avion?

Lors de ce séminaire, plusieurs regards éclaireront notre connaissance, avec la participation d'acteurs de divers horizons.

Programme

La journée est organisée selon plusieurs thèmes.

8h30-9h00 Accueil café
9h00-9h10 Pierre Léonard (INRA)
Thiên-Hiêp Lê (ONERA)
Introduction
“Aristote”
9h10-9h30 Jean-Denis Muller
(ONERA/DTIM)
Présentation de la journée
Animateur de session: Christophe Calvin (CEA/DEN)
9h30-10h00 Jean-Marc Martinez (CEA) et al. Apport des modèles de krigeage en simulation numérique
10h00-10h30 Manuel Dauchez (Univ. Reims Champagne-Ardenne) Simulations de protéines élastomères: que peut apporter le HPC dans la réduction de complexité
10h30-11h00 Pause café
Animateur de session: Christophe Calvin (CEA/DEN) (cont.)
11h00-11h30 Christophe Prudhomme
(Unistra/IRMA) et al.
Méthode des bases réduites pour des problèmes multi-physiques non-linéaires
11h30-12h00 Olga Mula Hernandez
(RWTH Aachen University) et al.
A coupled parareal reduced basis scheme
12h00-13h20 Buffet
Animateur de session: Christian Tenaud (CNRS/LIMSI)
13h20-13h50 Bernd Noack
(Institute PPRIME) et al.
Cluster-based reduced-order modelling of shear flows
13h50-14h20 Yohann Duguet
(LIMSI-CNRS) et al.
Un modèle de couche limite transitionnelle basé sur un automate cellulaire probabiliste
14h20-14h50 Bérengère Podvin (LIMSI-CNRS) Modèles réduits et turbulence développée : turbulence de paroi et convection naturelle
14h50-15h20 Lionel Mathelin (CNRS/LIMSI) Une stratégie de réduction de modèle pour le contrôle d'écoulements expérimentaux en boucle fermée
15h20-15h30 Pause
Animateur de session: Xavier Louis (IFSTTAR)
15h30-16h00 Nicolas Vayatis (ENS Cachan) Stratégies bayésiennes efficaces pour l'optimisation séquentielle
16h00-16h30 David Ryckelynck
(CdM Mines ParisTech)
Mécanique partielle des matériaux pour les structures
Vidéo (Daim_Vel_ViscoElastique)
16h30-17h00 Dimitri Bettebghor (ONERA/DADS) Spectrally accurate approximation of eigenvalue functions through overlapping radial basis function interpolants for structural optimization
17h00-17h30 Vivien Mallet (INRIA) Réduction et émulation d'un modèle de qualité de l'air pour la quantification d'incertitude
Vidéo (simulateur)
17h30-18h00 Vuong Thuy-Thi-Thanh ,
Yves Tourbier (Renault)
Reduced model for the crash simulation
18h00 Conclusions, fin du séminaire

Résumés des présentations

Jean-Marc Martinez (CEA)
Apport des modèles de krigeage en simulation numérique

Manuel Dauchez (CNRS UMR 7369 MEDyC, Université de Reims Champagne-Ardenne)
Simulations de protéines élastomères: que peut apporter le HPC dans la réduction de complexité.

L'élastine est un constituant majeur de la peau, des poumons et du système vasculaire humain. Cette macromolécule élastomérique possède des propriétés remarquables mais n'est actuellement que peu étudiée dans sa totalité étant totalement hydrophobe et ne fonctionnant pas sans eau!. Les simulations numériques de dynamique moléculaire nous ont permis d'étudier les comportements structuraux lors d'une réduction de complexité à l'étude de ses peptides constitutifs et de leurs interactions par docking moléculaire à leur récepteur naturelle EBP (Elastin Binding Protein). Des applications sur les biomatériaux élastiques seront envisagés en fin de présentation.

Yvon Maday (UPMC, IUF, Brown University), Olga Mula Hernandez (RWTH Aachen University), Mohamed Kamel Riahi (Ecole Polytechnique)
A coupled parareal reduced basis scheme

Christophe Prudhomme, Cécile Daversin (UNISTRA/IRMA), Loïc Giraldi, Anthony Nouy (ECN), Christophe Trophime (CNRS/LNCMI), Stéphane Veys (CEA), Jean-Baptiste Wahl (UNISTRA/IRMA)
Méthode des bases réduites pour des problèmes multi-physiques non-linéaires

Eurika Kaiser, Bernd Noack, Laurent Cordier, Andreas Spohn (Institute PPRIME), Marc Segond, Markus Abel (Ambrosys GmbH), Guillaume Daviller ( CERFACS), Jan Östh (Chalmers University of Technology), Sinisa Krajnovic, Robert K. Niven (The University of New SouthWales)
Cluster-based reduced-order modelling of shear flows

Yohann Duguet (LIMSI-CNRS), Tobias Kreilos, Bruno Eckhardt (Universität Philipps, Marburg), Taras Khapko, Philipp Schlatter, Dan S. Henningson (KTH)
Un modèle de couche limite transitionnelle basé sur un automate cellulaire probabiliste

Bérengère Podvin (LIMSI-CNRS)
Modèles réduits et turbulence développée : turbulence de paroi et convection naturelle

Lionel Mathelin (CNRS/LIMSI)
Une stratégie de réduction de modèle pour le contrôle d'écoulements expérimentaux en boucle fermée

Nicolas Vayatis (ENS Cachan)
Optimisation séquentielle et application au design d'expériences

Dans cet exposé, on aborde la question de l'optimisation d'une fonction inconnue dont les évaluations sont très coûteuses, comme c'est le cas dans l'utilisation d'un code numérique lourd en mécanique des fluides pour anticiper la maximisation de la sortie du code selon le réglage en amont des paramètres physiques régissant le phénomène. On présente deux stratégies séquentielles récemment développées, l'une directe et l'autre parallélisable par batchs d'évaluations, s'appuyant sur une modélisation de la fonction par processus gaussiens. Les deux stratégies s'efforcent de résoudre habilement le compromis entre exploration des zones inconnues et exploitation des zones autour des maximas observés. Le bien-fondé de nos deux méthodes est discuté à la fois sous l'angle théorique sous forme de résultats de convergence au sens du regret cumulé, comme à travers des expériences numériques où elles sont confrontées à l'état de l'art du domaine.
Travail en collaboration avec : Emile Contal, Vianney Perchet, David Buffoni, Alexandre Robicquet et Themis Stefanakis.

David Ryckelynck (CdM Mines ParisTech)
Mécanique partielle des matériaux pour les structures

Dimitri Bettebghor (ONERA/DADS)
Spectrally accurate approximation of eigenvalue functions through overlapping radial basis function interpolants for structural optimization

Vivien Mallet (INRIA)
Réduction et émulation d'un modèle de qualité de l'air pour la quantification d'incertitude

Vuong Thuy-Thi-Thanh, Yves Tourbier (Renault)
Reduced model for the crash simulation

Speakers, chairs, committee members and others

Olga Manuel Jean-Marc Christophe René Descartes
Bernd Yohann Bérangère Lionel Jan Smuts
Nicolas David Dimitri Vivien Thuy-Thi-Thanh
Thiên-Hiêp Philippe Jean-Denis Christophe Christian

Visuthèque

public/seminaires/seminaire-2014-10-23.txt · Dernière modification: 2014/11/25 20:56 par aristote
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0