Exporter la page au format Open Document

Wimax/LTE

Séminaire Aristote

jeudi 14 octobre 2010 Amphithéatre Gay-Lussac, Ecole Polytechnique Palaiseau.

“Wimax/LTE, concurrents ou complémentaires”

Coordination scientifique: David Bateman (EDF R&D), David Menga (EDF R&D).

Vous pouvez aussi télécharger les actes complets (Introduction, résumés et transparents… attention: 16Mo environ).

Introduction

2010 marque le triomphe de l’Unimedia , c’est à dire la dématérialisation des média classiques (voix , image et vidéo ) sous forme numérique. Les data envahissent les tuyaux des opérateurs, avec l’avènement du Smartphone et des forfaits « illimités » d’Internet mobile. Le succès annoncé de l’Ipad montre que le public désire consommer des contenus Internet, où il veut, quand il veut.

Les réseaux ont du mal à suivre ce rythme de consommation, les Licences 3G ne sont même pas amorties qu’il faut déjà parler de réseaux 4G et de très hauts débits mobiles, 100 Mbits/s en mode partagé. Wimax et LTE se présentent comme deux solutions 4G censées répondre à cet appétit de mobiquité. Wimax, porté par l’IEEE, est très présent dans les pays émergents et dans les zones de fracture numérique des pays développés. Aux USA, il transforme chaque grande ville en un gigantesque hotspot. LTE se situe clairement dans le prolongement des initiatives 3G des opérateurs téléphoniques. LTE est censé arriver en masse sur le marché en 2012, avec de multiples terminaux, comme des voitures, des tablettes , des caméras , des cadres photo,, ….ainsi que des Smartphones. Ce séminaire a pour ambition de clarifier ce paysage très mouvant, en donnant des points de repère technologiques (technologie, performances, coûts de déploiement), socio-économiques (quel est le modèle économique de la mobiquité) et usages, avec l’expérience des territoires isolés du monde numérique et l’émergence de la smartgrid.

Programme

09h00-09h30 Accueil-café
9h30-9h45 David Bateman, David Menga (EDF R&D) Présentation du séminaire
9h45-10h30 Xavier Dalloz (Consultant, représentant en France du Consumer Electronics Show et de 4GWorld) 4G, Inventer de nouveaux modèles économiques et repenser la notion de territoire
10h30-11h00 Pause café
11h00-11h45 Jeremy Gosteau (Sequans Communication) Comparaison de deux variantes des réseaux 4G, WiMAX et LTE. Contenu technique des releases WiMAX et LTE, marché actuel et futur des opérateurs, maturité de l’écosystème.
11h45-12h30 Hubert Cuny (Motorola) La stratégie 4G d’un constructeur
12h30-14h00 Déjeuner (salle Detoeuf)
14h00-14h45 Denis Rouffet (Directeur of LTE Line Product Management, Alcatel-Lucent) La technologie mobile de quatrième génération
14h45-15h30 Jeremy Laine (Bollore Telecom ) Bolloré Telecom, la 4G vue par un opérateur
15h30-16h00 Pause
16h00-16h45 Xavier Prisker (PDG de la société Alsatis) Alsatis : une réponse à la Fracture numérique
16h45-17h30 Patrick Coudray (EDF R&D) Usage du Wimax dans le cadre d’une plate-forme expérimentale Smartgrid
17h30-17h45 Clôture

Résumés des exposés

Xavier Dalloz, Consultant “4G , Inventer de nouveaux modèles économiques et repenser la notion de territoire”

Un violent tsunami est en préparation dans la tectonique des medias. L'atmosphère IP en sera l'épicentre. Mais qui va gagner? Le vainqueur de la 4G sera celui qui aura compris comment exploiter le déluge de datas qui accompagnera cette lame de fond et qui saura répondre aux attentes des citoyens/consommateurs dans un monde globalement numérique, massivement connecté et interconnectable : une atmosphère IP en situation de mobiquité (mobilité + ubiquité), une continuité de services, une gestion des identifications, une personnalisation anonyme, une impression de gratuité de l'usage de l'infrastructure et surtout une qualité de services symétrique (upload et download). Avec la 4G, les contenus doivent suivre les utilisateurs ATAWAD (TM) et diminuer fortement les contraintes de temps et de distance. C'est le citoyen/consommateur qui décidera de faire ce qu'il veut du lieu où il se trouve: un lieu de travail, un lieu de commerce, un lieu de loisirs etc. Avec la 4G, un écosystème radicalement nouveau est en train d'émerger. Les enjeux se mesurent en centaines de milliards de dollars au cours des 5 prochaines années. Attention : les échecs seront mortels.

Jeremy Gosteau, Sequans Communication Comparaison de deux variantes des réseaux 4G, WiMAX et LTE. Contenu technique des releases WiMAX et LTE, marché actuel et futur des opérateurs, maturité de l’écosystème.

Trois aspects des deux variantes de réseaux 4G seront discutés : - technique : analyse basée sur les spécifications de ces deux standards et état d’avancement des implémentations actuelles - marché : les opérateurs ont des roadmaps de déploiement basées sur le WiMAX ou le LTE, ou une transition de l’un à l’autre. Tour d’horizon - industriel : l’écosystème se construit à partir des opérateurs, mais aussi des vendeurs de solution (chips, terminaux et vendeurs d’infrastructure). Comparaison de la maturité des technologies.

Hubert Cuny, Motorola “La stratégie 4G d'un constructeur”

Motorola est le plus grande fournisseur d'équipement Wimax en France avec une gamme des produits couvrant les terminaux, les CPEs, le coeur de réseau et les services. Après un rappel sur la Licence Wimax en France en termes de fréquences et mobilité, nous aborderons le rôle de Wimax dans la réduction de la fracture numérique en France. Nous présenterons ensuite les deux types de réseaux Wimax (PurePlayer & Wholesale); les principales caractéristiques techniques de l'équipement et l'implantation des réseaux Wimax Motorola en France: Bolloré (maintenu par TDF) et Axione. Enfin nous terminerons par l'évolution du matériel Wimax vers des systèmes double norme Wimax/LTE .

Denis Rouffet, Alcatel Lucent “La technologie mobile de quatrième génération (LTE) et ses usages”

Cette présentation décrira les principales performances de la technologie mobile de quatrième génération (LTE) ainsi que les marchés qu'elle vise ou peut fournir. Elle décrira son écosystème, ainsi que son évolution. Les différents produits d'infrastructure seront mentionnés et un zoom sera fait sur les communications émergentes, notamment celles concernant les objets communicants. Dans ce zoom, on précisera les applications que la quatrième génération est la plus à même de fournir.

Jeremy Lainé, Bolloré Télécom “Bolloré telecom, la 4G vue par un opérateur”

Bolloré telecom est attributaire d'une license nationale dans la bande 3.5 GHz avec pour objectif de proposer un service internet sans fil sur l'ensemble du territoire national. Cette présentation s'attachera dans un premier temps à décrire les enjeux de la 4G du point de vue d'un opérateur nouvel entrant et ce que représente le déploiement d'un réseau 4G. Dans un deuxième temps, elle retracera l'expérience de Bolloré Telecom avec la technologie WiMAX, des travaux de planification et de tests au développement d'un équipement WiMAX grand public, en passant par un historique l'écosystème WiMAX.

Xavier Prisker, DG de Alsatis “Alsatis: une réponse à la fracture numérique”

La fracture numérique est une notion dynamique : elle ne concernait hier que le bas débit, aujourd’hui elle englobe les abonnés à moins de 2 Mbit/s et les entreprises aux besoins croissants en téléphonie, visioconférence, et débits sortants volumineux.

La présentation comprend trois parties : • En introduction, une définition de la fracture numérique, qui est donc une notion évolutive, permettra de mieux cerner les besoins actuels et futurs. • En second lieu, l’exemple de Nîmes Métropole où Alsatis a construit un réseau qui répond à toutes ces fractures à base de technologies Radio sera développé. • Enfin, en guise de conclusion, Alsatis explicitera comment il contribuera au plan Très Haut Débit visant à proposer à tous les français un accès à plus de 50 Mbps.

Patrick Coudray, EDF-R&D “Usage du Wimax dans le cadre d’une plate-forme expérimentale Smartgrid”

EDF R&D a déployé sur son site de Clamart une plate-forme SmartGrid intégrant les besoins comptage, réseau et mobilité des agents d’exploitation ERDF. Différents moyens de télécommunication sont intégrés dans cette plate-forme notamment les CPL, le GPRS, la 3G, le WIFI, la radio numérique DMR et le Wimax. Le Wimax est utilisé d’une part pour interconnecter certains concentrateurs CPL au SI central et d’autre part comme technologie WAN au niveau d’un camion d’intervention des exploitants ERDF. Un Handover est effectué au niveau du routeur mobile du camion pour passer de la 3G, à la DMR, au Wifi ou au Wimax selon la disponibilité des liens. Les agents d’exploitation se connectent au camion en Wifi et bénéficient de la bande passante WAN du routeur mobile sans se soucier de la gestion de la mobilité. L’architecture déployée pour la mobilité est dérivée de Mobile IP-NEMO. Au delà de cette plate-forme SmartGrid, le Wimax pourrait éventuellement être une solution intéressante pour ERDF pour la relève des compteurs dits « isolés ».

public/seminaires/seminaire-2010-10-14.txt · Dernière modification: 2012/11/21 12:51 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0