Exporter la page au format Open Document

Les objets communicants

Les objets communicants, au cœur de la 3ème vague Internet

Séminaire Aristote

Jeudi 8 octobre 2009 Amphithéatre Gay-Lussac, Ecole Polytechnique Palaiseau.

Coordination scientifique: David Menga (EDF-R&D)

Vous pouvez aussi télécharger les actes complets (Introduction, résumés et transparents).

Séminaire du 8 Octobre 2009 Séminaire du 8 Octobre 2009 Séminaire du 8 Octobre 2009

[un séminaire Aristote] est le seul endroit en France où l'on peut parler à la fois technique et usages …” (un des orateurs)

Présentation

La première vague Internet fut une révolution dans les modes d’information, et introduisit une nouvelle forme de publication, la page Web, au-dessus de standards comme IP, http et html.

Le début du 21 ème siècle vit l’émergence de la seconde vague, qui magnifia la notion de collaboration et d’interactivité. Le moi se confrontait à l’autre, à la communauté. Ce fut l’explosion d’instruments comme les blogs, wikis et autres forums. De nouveaux mots technologiques apparurent comme AJAX, COMET, RIA. Les deux premières vagues s’appuyaient sur la diffusion massive dans la société de PC et d’abonnement Internet illimité à des coûts raisonnables.

En 2009, une troisième vague se profile, celle de l’Internet du moi augmenté où l’individu devient le navigateur et se déplace dans le monde réel, bardé de capteurs pour augmenter sa perception et d’une intelligence pour le comprendre.

L’individu dispose de compagnons numériques, situés soit sur lui, soit dans une voiture, soit dans sa maison. Ce séminaire a pour objectif de donner des clefs de compréhension de ce nouveau monde et se décline en deux temps:

  • la matinée sera consacrée aux implications économiques et culturelles d’un monde d’objets communicants;
  • l’après midi traitera des aspects pratiques (comment construire, programmer un objet communicant) et aux usages dans les domaines clef de l ‘éducation, la santé et l’énergie.

Programme de la journée

(horaires à titre indicatif)

9h00-9h30 Accueil-café
———- David Menga (EDF) Aristote , Présentation de la journée
9h30-10h00 Xavier Dalloz (Consultant) Les objets communicants , le modèle économique
10h00-10h30 Alain Renaud (Univ. De Bournemouth) Communicating Objects: The preamble to Web 3.0?
10h30-11h00 Jean Louis Fréchin (Designer numérique) Le système des nouveaux objets (NeoObjets)... un nouveau système des objets
11h00-11h20 Pause café
11h20-11h50 Bernard Tourancheau ( ENS-Lyon)  IPv6, la "lingua franca" des objets communicants
11h50-12h05 Pierre Georget (DG GS1 France) Le nommage des objets communicants
12h05-12h25 Laurent Lathieyre (Sté Ubikod) Google Android : système d'exploitation capillaire ?
12h25-14h00 Déjeuner
14h-14h30 Alexandra Deschamps-Sonsino
(PDG de la société Tinker.IT)
Le "Do It Yourself" de l'Internet des objets
14h30-15h00 Laurent Miralabé
( Sté Taztag)
La TazCard, un outil polyvalent pour le déploiement de services sans contacts sécurisés.
15h00-15h30 Yves Dherbecourt
( EDF R&D)
le projet Beywatch : les objets électriques communicants au service de l'efficacité énergétique
Film en flash
15h30-15h50 Pause
15h50-16h30 Sylvain Sauty (Intel) Les objets communicants au service de la santé
16h30-17h00 Didier Donsez ( LIG/LSR/IMAG) Comment enseigner l’informatique ambiante ?
Film en avi (DviX), Film en mp4
17h00-17h30 Table Ronde

Résumé des exposés

Xavier Dalloz (Consultant) les objets communicants , le modèle économique

L'Internet des objets est une révolution qui va réconcilier le “brick” et le “clic” , le virtuel et le réel . Le flux d'informations émanant des capteurs va permettre d'optimiser les processus de production et la châine logistique. Il sera possible de vendre avant de produire . Cette révolution rend possible une économie écologique , où les producteurs , tirant leurs revenus des services d'usage et de la maitenance , seraient naturellement à concevor des produits et modulables et à dématérialiser leur activité. Grâce à la tracabilité, ils pourraient contrôler le cycle de vie de leur produits services et les recycler en fin de vie.

Alain Renaud (Univ. De Bournemouth) Communicating Objects: The preamble to Web 3.0?

The new generation of research high-speed networks is bringing the potential for developing an environment of communicating objects. This environment doesn't use the network in a traditional fashion by interacting with it through a keyboard or a mouse but in a bi-directional way through seamless, transparent interfaces such as distributed musical instruments. The field of network music performance (NMP) in particular is at the forefront of this innovation as it allows performers and audiences to communicate, eavesdrop and travel across a combination of virtual spaces and physical remote environments. The presentation examines recent developments in NMP and associated initiatives, which potentially signal one of the first indications that the next web generation, Web 3.0, might consist of a set of interconnected modules allowing people to interact meaningfully and create content that is web-centric and couldn't exist outside of a networked situation.

Jean Louis Fréchin
(Designer numérique)
Le système des nouveaux objets (NeoObjets)… un nouveau système des objets

Avec les nouveaux “objets interfaces” en réseaux, les objets “physiques” sont désormais capables de nous informer, d'être des capteurs ou d'interagir avec nous-même. Chaque objet pourra avoir à ce titre les possibilité de mémoire et de calcul d'un ordinateur, avoir sa propre URL et son adresse IP. Face à ces métamorphose, Quel rapport les humains entretiendra-t-ils demain avec les objets ? Quelle sera la nature de ces objets et Quelle identité, Quelles usages et pratique permettront-ils ? La nature propre des sujets s'inscrit dans l'histoire sociale, esthétique et économique des objets. A ce titre, il est important d'organiser les “Internets des Objets” autour des enjeux, potentiels et approches humaines, esthétiques et sociales des objets. Quel sera la nature de ce nouveaux système des objets et quelles valeurs le design industriel pourra t'il proposé pour humaniser ce qui n'est aujourd'hui qu'un système technique.

^ Bernard Tourancheau ( ENS-Lyon) | IPv6, la lingua franca des objets communicants |

Le croisement des évolutions technologiques réseaux / microcontrôleurs / SoC / Services web promet un fort développement des objets communiquants. Cependant, cet essor, longtemps attendu, dans la domotique par exemple, ne se fera pas sans une universalisation des protocoles qui forment le langage commun de ces objets très hétérogènes. IP (Internet Protocol) a permis la fulgurante explosion du mail puis du web en offrant un support universel pour l'interconnexion de media de supports hétérogènes, puis une incroyable souplesse dans le passage à l'échelle de milliards d'utilisateurs. De la même manière, IPv6 (Internet Protocol version 6) sera très probablement le protocole commun au service des objets communiquants et de leur visibilité sur l'Internet, comme le promeut l'association IPSO (Internet Protocol for Smart Objects). Ce chemin idyllique est parsemé de nombreuses embûches, franchies ou franchissables que cet exposé s'efforcera de décrire sur le plan R&D.

Pierre Georget (GS1) Le nommage des objets communicants

Dans l'internet des objets comme dans l'Internet, chacun des objets communicants a besoin d'un identifiant unique et non ambigu pour être reconnu dans le réseau. Faut-il inventer un nouvel identifiant, ou peut on s'appuyer sur le nommage des marchandises tel que déjà pratiqué par les différentes industries expérimentant déjà l'internet des objets, la distribution, la santé, la défense, l'aérospatiale, …?

Laurent Lathieyre (Sté Ubikod) Google Android : système d'exploitation capillaire ?

Qu'est-ce qu'Android ? Architecture. Anatomie. L'écosystème Android. Quelles sont les raisons de sa capillarité ? Panorama des systèmes utilisant Android.

^ Alexandra Deschamps-Sonsino
(PDG de la société Tinker.IT) | le “Do It Yourself” de l'Internet des objets |

Outre les grands infrastructures et les technologies du jour comme le RFID, l'internet des objets peut impliquer des réseaux hyper-localisés et des technologies beaucoup plus simples et flexibles. Je dresserai donc le portrait de ces technologies (telle la plate-forme Arduino et l'open source) ainsi que l'usage actuel au sein du mouvement du DIY (do it yourself) et je finirai par discuter des défis qui se posent pour la recherche et le développement industriels classiques dans un monde de ressources globales accessibles et décentralisées.

Laurent Miralabé (Sté Taztag) La TazCard, un outil polyvalent pour le déploiement de services sans contacts sécurisés.

L’univers des services sans contact est en pleine expansion. Que ce soit en champ proche pour le contrôle d’accès, le transport, le paiement ou à plus grande distance pour la domotique, le domaine médical ou celui du transport d’énergie, la TazCard est un concentré de technologie compatible avec les principales normes en vigueur. Le Kit de développement TazTag offre un environnement Java pour développer des applications NFC, Zigbee ou 6LowPAN utilisant l’interface tactile intuitive de la TazCard et les composants de sécurités embarqués.

Yves Dherbecourt ( EDF R&D) le projet Beywatch : les objets électriques communicants au service de l'efficacité énergétique

Beywatch (Building EnergY WATCHer) est un projet européen du 7ème PCRD, dans le domaine des « TIC au service de l’environnement et de l’efficacité énergétique ». Son but est de concevoir, démontrer et évaluer une plate-forme de « Maison Intelligente » (ou Smart Home), capable en particulier de fournir la surveillance et le pilotage des consommations d’électricité et de la production locale d’énergie, afin de réduire ces consommations mais aussi de coopérer au mieux avec le réseau et avec la production centrale d’électricité. Beywatch réunit et fait coopérer un panneau solaire mixte (thermique et photovoltaïque) avec des appareils électroménagers « énergétiquement intelligents » et communicants : réfrigérateur/congélateur, lave-linge, lave-vaisselle.

Syvlain Sauty (Intel) Les objets communicants au service de la santé

La société Intel développe, à travers ses groupes de recherche et ses ethnologues, des prototypes de produits intelligents capables d’interpréter l’environnement de l’utilisateur. Le vieillissement de la population crée une énorme opportunité pour les machines comme outils de bien être.

Didier Donsez ( LIG/LSR/IMAG) Comment enseigner l’informatique ambiante ?

Cette présentation fera la synthèse des présentations d’enseignants-chercheurs ayant participé à l’atelier sur le thème de l’enseignement de l’informatique ambiante. Cet atelier a eu lieu lors de l’école d’été ETIA du CNRS (Lille, Juillet 2009).

public/seminaires/seminaire-2009-10-08.txt · Dernière modification: 2012/11/21 12:51 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0