Le poste de travail du troisième millénaire

Séminaire Aristote

Jeudi 30 avril 2009 Amphithéatre Gay-Lussac, Ecole Polytechnique Palaiseau.

Coordination scientifique: François de Castelbajac, Roland Sénéor (Ecole Polytechnique) et Jean-Michel Batto (INRA).

Vous pouvez aussi télécharger les actes complets, présentations, résumés et transparents (21.3Mo).


Photos ©2009 Philippe d'Anfray

Présentation

Le poste de travail du 3ème millénaire est d'abord une réflexion sur ce que devra être l'informatique dans 10 ans dans le cadre professionnel. 10 ans, c'est presque le 3ème millénaire si l'on se souvient que l'informatique a démarré il y a 30 ans en touchant 0.001% de la population alors qu'aujourd'hui rares sont les personnes des pays industrialisés qui ignorent ce qu'est un ordinateur. Dans le cadre du poste de travail il y a 2 aspects prégnants: la technologie et les usages. Cette réflexion est menée par les acteurs qui ont démontré la qualité de leur vision de la technologie et des usages: Sun, Microsoft et Intel. De nouveaux acteurs sont apparus avec de nouveaux usages: l'OLPC et Google. L'OLPC qui a introduit une rupture d'usage et de technologie vis à vis de l'ordinateur portable. Google présente une utilisation du réseau qui est banalisée : pas de client dédié pour un bureau aux multiples fonctionnalités. La définition du poste de travail est souvent modelée par les acteurs institutionnels: ces acteurs sont extrêmement contraints budgétairement, et d'autre part ils ont des exigences maximalistes en terme d'usage: cycle de vie du parc, confidentialité, sûreté. Le ministère des finances et la Direction Centrale de la Sécurité des Systèmes d'Information seront les représentants choisis pour illustrer les contraintes d'évolutions du poste de travail du futur. Enfin pour les usages, le centre Pompidou à travers l'IRI viendra présenter sa vision d'un usage du poste de travail du futur qui banalisera sans doute la visio conférence.

Programme de la journée

Les fichiers ont été traduits en pdf.

9h00-9h30 Accueil-café
François de Castelbajac (DSI, Ecole Polytechnique) Ouverture du séminaire
Sylvain Sauty (Intel) Le futur poste de travail: la vision d'Intel
Bernard Ourghanlian (CTO, Microsoft France) Les postes de travail au service (enfin) des utilisateurs
11h20-11h30 Pause café
Patrick Murzeau (MINEFI/DGFIP) DGFIP: un poste de travail en fusion
Lionel Laské (OLPC) Un ordinateur pour les enfants des pays en voie de développement
12h50-14h00 Repas (salle “aquarium”)
Arnaud Sahuguet (Google) Nouvelles formes d'informations et d'accès: les défis qui en découlent
Stéphane Pichevin (Sun) Vers la simplification du poste de travail
Marie-Noeline Viguié(lacantine.org) Les espaces collaboratifs réels
15h50-16h10 Pause
Vincent Puig (IRI-Centre Georges Pompidou) Les instruments de l’amateur du XXIème siècle
Florent Chabaud (SGDN/DCSSI) La confiance numérique
17h30—— Table Ronde

Résumés des exposés

Sylvain Sauty (INTEL) Le futur du poste de travail : la vision d'Intel

Nous aborderons les aspects de recherche et d'innovation chez Intel, fournisseur de composants pour l'assemblage des postes de travail, afin d'évaluer quels sont les impacts prévisibles pour les entreprises innovantes dans les prochaines années. Nous évoquerons en détails comment l'évolution du processeur, son intégration avec d'autres composants sur un seul chip, pourront révolutionner autant l'expérience utilisateur que la simplicité d'administration des parcs pour l'IT. Enfin, nous étudierons comment la mobilité, de nouveaux modèles d'usage comme le télétravail et le travail collaboratif, aidés de nouvelles architectures, sont susceptibles d'améliorer le développement durable.

Ressources complémentaires (distribuées aux participants sur une clef USB mais ici “zippées”):

Bernard Ourghanlian (CTO, Microsoft France) Les postes de travail au service (enfin) des utilisateurs

Pendant les prochaines années, nulle doute que la technologie, portée par la loi de Moore, apportera son lot de nouveautés : réalité augmentée et nouvelles interfaces homme - machine, omniprésence de la virtualisation, agents intelligents, mobilité, multiplicité des terminaux intelligents, connectivité permanente, reconnaissance de la parole et synthèse vocale, réseaux sociaux, mondes virtuels, sémantique, accès à l'ubiquité, etc. La façon dont ces innovations feront irruption dans nos vies professionnelles et personnelles ne sera pas dictée par la technologie seule ; en effet, le couple technologie - usage évolue, à moyen terme, sous les actions croisées de la technologie sur les usages, et des usages sur la technologie.

En fait, contrairement aux apparences, les technologies de l'information et de la communication ne sont pas neutres ; elles sont chargées de valeurs humaines, culturelles et sociales. Et, en ce sens, ce que seront les postes de travail dans le futur dépendra aussi de ce que nous en ferons.

Patrick Murzeau (DGFIP) DGFIP : un poste de travail en fusion

La DGFiP, Direction Générale des Finances Publiques, est issue de la fusion de la Direction Générale des Impôts et de la Direction Générale de la Comptabilité Publique. Cette fusion est effective depuis le décret du 3 avril 2008. Cette nouvelle direction, qui dépend du ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique, regroupe 130.000 agents. Son parc de micro-ordinateurs est de 165.000 unités. La mise en place des Services des Impôts des Particuliers, avec des agents des deux anciennes directions regroupés sur de mêmes lieux géographiques, a conduit à devoir faire cohabiter techniquement des postes de travail dont les principes de construction et de fonctionnement étaient très différents. La définition des règles de cohabitation, outre qu'elle a permis de bien documenter les existants, a donné de la visibilité sur ce qui était commun et sur ce qui était différent. Ce sont les enseignements des travaux menés pour réaliser cette cohabitation qui sont présentés dans la première partie de l'intervention, avec quelquefois des découvertes étonnantes. Dans la seconde partie, ce sont les premières réflexions pour passer de la cohabitation à un poste de travail fusionné qui sont abordées. Et, dans un paysage qui présente autant de points de stabilité, comme Windows XP par exemple, que de pistes potentielles d'évolution, c'est probablement un moment très favorable pour étudier de nouvelles hypothèses sur le plan technique comme sur le plan de la gestion du poste de travail.

Lionel Laské (OLPC) Un ordinateur pour les enfants des pays en voie de développement

Le projet One Laptop Per Child (OLPC) est à l'origine de nombreuses ruptures: utilisateur cible, usage, modèle économique, . Cette conférence animée par Lionel Laské, président OLPC France vous fera découvrir ce beau projet et les multiples ruptures qu'il a créé par rapport à notre vision actuelle de l'outil informatique.

Arnaud Sahuguet (Google) Les nouvelles formes d'informations et d'accès: les défis qui en découlent

Mise en garde: les éléments, idées et opinions apparaissant dans ces transparents n'engagent que leur auteur et ne sauraient constituer le point de vue officiel de la société Google

Google a pour mission d'organiser les informations à l'échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. Cette mission définie il y a plus de 10 ans est plus que jamais d'actualité. Dans le cadre de cette présentation nous regarderons comment cette mission continue d'evoluer en insistant plus particulièrement sur:

les nouvelles formes d'informations

  • les informations géographiques
  • les information personnelles
  • les informations fournies par les utilisateurs (Wiki)

les nouvelles formes d'accès

  • mobilité
  • interface multimodale
  • le partage et la collaboration
  • le cloud

et les défis qui en découlent.

Stéphane Pichevin (SUN) Vers la simplification du poste de travail

La virtualisation permet de réduire drastiquement le cout d'exploitation du poste de travail : les environnements de chacun sont regroupés sur un serveur central, lequel devient l’unique objet des opérations de maintenance. Cette technologie résout également la contrainte géographique, le bureau devient duplicable en quelques clics de souris pour équiper un nouvel employé. Le traditionnel PC dépourvu de son intelligence devient alors un client banalisé léger voire ultra-léger comme le propose Sun.

Florent Chabaud (SGDN/DCSSI) La confiance numérique

Toutes les révolutions technologiques de l'humanité ont connu leur lot de catastrophes, liées à l'apprentissage progressif d'un nouveau pouvoir conféré par ces technologies. Des marins ont coulés, des mineurs ont été ensevelis, des vaporistes ont explosé, des cheminots ont déraillé, des aviateurs se sont écrasés, des physiciens se sont irradiés: la révolution numérique saura-t-elle échapper à cette règle ?

Vincent Puig (IRI/Centre Pompidou) Les instruments de l’amateur du XXIème siècle

Dans le domaine culturel qu’explore l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Pompidou, la figure de l’amateur occupe une place particulière dans la mesure où il est sans doute le plus à même de détourner, retourner et s’approprier de manière créative les outils qui vont apparaître dans les 10 prochaines années. Dans un contexte de connexion permanente au réseau et notamment aux réseaux sociaux, les pratiques amateurs favorisent l’émergence de nouveaux instruments : - des appareils critiques (technologies d’annotation, exploitation de traces d’interaction, annotation live sur réseau très haut débit), - de nouvelles formes de lecture/écriture collaborative (nouvelles temporalités, orages sémantiques, traqueurs de polémique), - des pratiques plus sensori-motrice (outils d’écriture numérique, objets communicants, interfaces multimodales). Des exemples seront proposés issus de projets de recherche de l’IRI (plateforme THD Cap Digital, projet ANR CineLab, projets Idées de design menés avec Microsoft).

public/seminaires/seminaire-2009-04-30.txt · Dernière modification: 2012/11/21 12:51 (modification externe)
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0